AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Là où tout change...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Divril
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 29
Localisation : Perdu dans les ténèbres, loin de la Lumière...
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Sam 21 Oct - 19:38

Divril regarde, fasciné, la pierre avec laquelle le jeune homme joue distraitement. Quelque part il a l'impression que cette pierre lui parle, qu'elle... Il secoue la tête en entendant Olver parler du Dragon.

"Le Dragon? Moi? Allons donc, en voilà une idée absurde. Je ne suis ni le Dragon ni un faux dragon. Je suis... je suis un canalisateur, et c'est déjà pas mal je trouve..."

Il regarde le jeune homme bien en face, une douleur profonde inscrite dans le regard. Une douleur incommensurable.

"Tu as bien résumé mon probleme. La Tour Blanche m'est interdite. Aucun canalisateur encore sain d'esprit n'en approcherait. Surtout s'il y a vécu avant..."

Sa voix manque se briser, mais il parvient à poursuivre.

"Quand à mon Aes Sedai... C'est la disparition de notre lien qui a entrainé ce... ce gâchis. Elle a disparu. Ma lumière, ma vie, mon équilibre, l'instant d'avant elle était là et l'instant d'après..."

Il a un rire bref.

"Et quand elle est revenue, enfin, elle etait dans le même etat que moi. J'ignore ce qui s'est passé, ce qu'elle a vécu, mais oui, je pense qu'elle sait. Et que comme moi elle se désespère..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freian
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : quelque part au fond de lui-même
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Dim 22 Oct - 12:28

Le visage de Freian s'assombrit légèrement et se teinta d'une compassion qui n'était qu'à moitié feinte.

" Je me doutais bien qu'il y avait une femme là-dessous. "

Il soupira. Le regard de Divril n'était que douleur, une douleur qu'il n'était pas en mesure d'apaiser. Seule cette femme le pouvait, mais apparemment elle devait souffrir autant que lui. Freian avait l'impression de se retrouver dans une situation qui ne le regardait pas, une situation qui pouvait concerner le monde entier sauf lui. Pourtant il s'était décidé à suivre Divril, alors autant essayer de lui redonner courage. Il sourit à moitié et dit simplement, comme une évidence :

" Si elle souffre en ce moment c'est qu'elle est toujours vivante, et si elle est vivante vous la reverrez. Ce n'est qu'une question de temps, je crois, à moins qu'elle n'accepte pas votre canalisage... "

Il s'arrêta, surpris et gêné par la dureté de ses propres paroles. D'habitude, il arrivait à trouver des belles phrases qui apaisaient à coup sûr, et là, c'était quelque chose d'autre qui parlait à sa place. Il voulut se rattraper et demanda :

" Comment se peut-il que votre lien ait disparu ? Du peu que j'en sais, je croyais que le liage était une chose que seule la mort pouvait défaire. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Divril
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 29
Localisation : Perdu dans les ténèbres, loin de la Lumière...
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Dim 22 Oct - 13:40

Il regarde un instant le garçon avant de répondre sombrement.

"Oui, elle est encore en vie. Ceci dit et au vu de ce qu'elle ressent j'ignore si elle va vouloir me revoir un jour. Comment pourrait-elle encore m'aimer après ça? Je... je ne pourrais même pas lui en vouloir si elle me rejette. Elle ne mérite pas cette vie qui m'attend."

Il rejette la tête en arrière, fermant les yeux, avant de reprendre.

"J'ignore ce qui s'est passé. Le seul moyen que je connaisse à part la mort pour rompre un liage c'est de le transférer sur une autre femme. Mais comme je la ressens toujours en moi... Si c'était possible, je dirais qu'elle est allée quelque part où notre lien ne pouvait pas la suivre. Si c'était possible. Mais ça ne l'est pas..."

Il rouvre les yeux, les posent de nouveau sur le jeune homme.

"Mais j'en ai assez d'être ici, et si quelqu'un vient, il risque de se poser des questions. Ce que je préfère éviter..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freian
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : quelque part au fond de lui-même
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Dim 22 Oct - 22:55

Freian haussa les épaules en signe d'impuissance et répliqua :

" Canaliser ne fait pas de vous un monstre. Si elle vous rejette, c'est qu'elle est aussi stupide que les autres Aes Sedai. En revanche, si elle vous aime, elle acceptera l'existence qui sera la vôtre. Du moins, je le pense... "

Il parlait presque mécaniquement, comme si ce qu'il disait ne tenait que de la pure logique. Il resta un moment silencieux avant de se détourner.

" Vous avez raison, nous ferions mieux de partir. Je n'ai pas plus envie que vous de justifier ma présence ici. "

Il fit quelques pas et attendit que Divril lui montre le chemin. Il lui jeta au passage un regard interrogateur.

" Au fait, pourquoi m'avoir dit tout ça ? Je ne m'attendais pas à tant de votre part, vu la méfiance avec laquelle vous m'avez accueilli au début. Est-ce que par hasard vous me feriez confiance, alors que vous ne me connaissez pas ? "

Sa question semblait anodine, mais il attachait plus d'importance à la réponse qu'il ne voulait l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Divril
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 29
Localisation : Perdu dans les ténèbres, loin de la Lumière...
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Lun 23 Oct - 12:42

'[Petite remarque en passant: On était un peu assis ^^]

Divril se relève à son tour et commence à avancer à son tour, avant de répondre au jeune homme.

"Pourquoi? Je... je ne sais pas. J'ai tendance à penser à haute voix et tu m'as l'air de savoir écouter. Je... De la confiance? Peut-être oui. Ou de l'inconscience."

Il a un bref éclat de rire avant de secouer la tête.

"Peu importe en fait. De toutes façons je n'ai plus rien à perdre. Un jour ou l'autre je devrais me battre ou mourir. Si j'ai de la chance, ce sera dans quelques annèes, mais ça peut tout aussi bien être demain. Alors je dois prendre des risques. Et quand quelqu'un vient de lui-même me proposer son aide après m'avoir vu tuer des gens, je crois que je peux me risquer à lui faire confiance."

Un sourire vient orner ses lèvres.

"Et puis soyons honnête, tu as beaucoup à gagner à m'aider si je réussi mon coup. Être sous la protection de l'héritier de la Maison Dhan est une bonne chose quand on est à Cairhien. Une très bonne chose..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freian
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : quelque part au fond de lui-même
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Lun 23 Oct - 17:48

[ J'étais pas sûre et j'avais la flemme de vérifier, c'est tout Razz ]

Freian sourit et gratifia Divril d'un regard amusé et admiratif.

" Belle réponse, je n'aurais pas trouvé mieux. Oui, je sais écouter. En fait, je pense que je ne suis bon qu'à cela... Le reste, c'est un risque à prendre. La confiance est la chose la plus difficile à accorder, mais je crois que vous ne risquez pas grand-chose avec moi... pour commencer, je ne suis pas très bavard, mais j'aime la franchise. "

Il éclata franchement de rire aux dernières paroles du jeune homme et se tourna vers lui.

" Je mentirais si je disais que je n'étais pas intéressé, après avoir entendu ce que vous m'avez dit. Mais ce n'est pas ce qui m'a motivé au premier abord, sachez-le. Et, cela va peut-être vous paraître étrange, mais je préfère vous parler en tant que canalisateur qu'en tant que noble, assassin ou non. "

Il se faisait rarement une opinion sur les choses, et c'était la première fois depuis longtemps qu'il en émettait ouvertement une. Il serait bien obligé de se coltiner de nouveaux aux gens de la noblesse, mais s'il pouvait ne pas les voir jusque dans ce garçon de son âge, c'était mieux.

Il eut soudain l'impression qu'il en disait trop et se tut. Il se détourna alors et lança sans attendre la réponse de Divril :

" Bref, assez perdu de temps. Je vous suis. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Divril
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 29
Localisation : Perdu dans les ténèbres, loin de la Lumière...
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Lun 23 Oct - 22:28

Divril sourit au jeune homme avant de secouer la tête.

"Je ne suis pas vraiment un noble. Plutôt un gamin des rues avec du sang bleu. Mais passons. Et avançons..."

Durant les minutes qui suivent, Divril ouvre le chemin au travers des rues labyrinthiques de la ville basse, se déplaçant avec l'instinct de celui qui est chez lui et qui sait où il va.

Et, de fait, bientôt ils sortent des bas quartiers pour émerger sur la grand place. Là, et après une rapide traversée de la-dite place, ils s'engagent dans les quartiers les plus riches de la ville. Les riches villas se succèdent pendant quelques minutes de plus avant qu'ils ne finissent par arriver devant un palais. Divril se tourne alors vers son compagnon de marche.

"Et voilà, le palais des Dhan. Reste à savoir si on va pouvoir y entrer facilement..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freian
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : quelque part au fond de lui-même
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Mar 24 Oct - 18:59

Freian jeta des coup d'oeils impressionnés autour de lui. Les palais du quartier noble de Cairhien dépassaient de loin en magnificence ceux de Maradon. Le palais des Dhan lui-même que Divril lui indiqua était aussi somptueux que le Palais royal de la capitale de Saldaea. Freian entendit l'interrogation à voix haute de son compagnon et sourit.

" Vous m'étonnez, j'ai cru comprendre que rien n'était impossible pour vous... "

Il replaça avec nonchalance une mèche blonde derrière son oreille et ajouta :

" Peu de choses le sont pour un bon acteur, et au départ j'étais venu dans l'intention de me présenter à quelque noble de cette ville. Si vous me laissez faire, je pense que nous pourrons rentrer sans trop de difficultés. J'espère seulement que votre père aime le théâtre... "

Il leva un sourcil interrogateur à l'adresse de Divril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Divril
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 29
Localisation : Perdu dans les ténèbres, loin de la Lumière...
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Mer 25 Oct - 11:04

Divril répond au sourire du jeune homme par un autre sourire.

"Il y a impossible et impossible. Si je voulais entrer sans me soucier des conséquences, je pourrais aisement. Enfin si j'arrive à canaliser, ce qui n'est pas dit..."

Il secoue la tête.

"Mais là, le but du jeu c'est d'entrer en douceur. Discretement."

Il regarde l'acteur droit dans les yeux, toujours souriant.

"Et j'avoue que de ce côté là, je pêche un peu. J'ai sottement oublié ma cape de Lige à Tar Valon. Donc oui, le mieux serait que tu ménes la danse. On va vite savoir si mon père est un homme de goût. Et si tu as du talent..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freian
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : quelque part au fond de lui-même
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Sam 28 Oct - 18:51

Freian s'inclina dans un gracieux mouvement de cape et lança un clin d’œil à Divril.

" Vos désirs sont des ordres, Messire. Seulement, si nous voulons rentrer tous les deux, il faudrait arranger quelque chose... "

Il défit le sac qui contenait ses affaires de son dos et le passa sans cérémonie sur celui de Divril.

" Voilà, c'est parfait. Si je parviens à être crédible, personne ne trouvera étrange que j'aie un serviteur à mon service. En plus, nous avons le même âge. Faites attention tout de même, il y a là-dedans des affaires auxquelles je tiens. "

Il vérifia que ledit serviteur était présentable, puis lui-même, et ajouta d'un air critique :

" ça ira comme ça, vous êtes assez bien vêtu pour passez pour plus qu'un voyou. Restez derrière moi et baissez les yeux, cela vaudra mieux pour votre anonymat. Allons-y. "

Il s'arma de son plus beau sourire et s'avança vers le garde posté à l'entrée du palais. Il choisit d'annoncer leur intention de but en blanc, sans détour.

" Bonjour ! Mon serviteur et moi désirons voir votre maître, le Seigneur Hillin Dhan. J'ajouterai qu'il nous attend et que nous sommes pressés. Nous vous serions donc reconnaissants de nous faire conduire à lui. "

Son ton était parfaitement poli et son sourire l'aurait fait passer pour une femme sans ses vêtements masculins. D'habitude, son charme marchait aussi sur les hommes, ou au moins en partie. De plus, mieux valait donner une première impression sûre de lui. Bien sûr, le garde allait poser des questions, mais d'après son expérience Freian savait que l'on croyait plus aisément un jeune homme élégant qui parlait avec aplomb plutôt que quelqu'un qui aurait pu passer pour le dernier des vauriens.


Dernière édition par le Lun 30 Oct - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Dim 29 Oct - 17:18

Marlon en avait marre de jouer au planton devant la résidence du Seigneur Dhan, a son âge le mettre dehors pas un froid pareil ! Lui qui avait connu la Guerre contre les Aiels, on ne respectait plus rien maintenant pas comme avant ..tss ... teuf teuf ... voila qu'il toussait maintenant sortir un homme de son âge par un temps pareil ...

Il enfonça son casque sans visière plus profondément sur son crâne avant de remonter le tissu qui couvrait son haubert de maille . C'est là qu'il les vit arrivé, un jeune homme fort élégant accompagné d'un serviteur, si Marlon avait suivis son instinct, il les aurait éconduis avec rudesse mais il avait l'ordre d'accueillir tous ceux qui se présentait mais cela ne l'empêchait pas d'être mal poli ? Non ? Son ton fut après et sec , il ne jeta qu'a peine un coup d'oeil au serviteur et regarda le jeune homme a l'allure androgyne :



"Vous voulez quoi ? Si c 'est pour mendier , allez vous en , sinon dites moi qui vous êtes et si vous vous êtes enregistrés au portes de la Cité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Divril
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 29
Localisation : Perdu dans les ténèbres, loin de la Lumière...
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Lun 30 Oct - 18:40

Divril hausse les sourcils lorsque Fréian lui pose son sac sur les épaules et s'apprête à refuser vivement, mais un instant de reflexion lui suffit pour comprendre que c'est la meilleur solution.

C'est donc en simulant au mieux l'attitude d'un serviteur qu'il suit le jeune homme vers le palais. Ceci dit lorsqu'un garde les interpelle, il doit se faire violence pour ne pas relever les yeux pour le calmer.

Cela étant un seviteur n'a pas à intervenir en l'occurence, il laisse donc le jeune homme qui l'accompagne (ou qu'il accompagne, plutôt) gérer la situation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freian
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : quelque part au fond de lui-même
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Lun 30 Oct - 19:59

[hrp : Merci Gauvyn : petite précision quand même, Divril et Freian tiennent à rentrer rapidement, donc ça les arrangerait autant que toi que ça aille vite^^ /hrp]

Les lèvres de Freian se plissèrent d'indignation face à l'impolitesse du garde. Cela ne le surprenait pas, mais il tenait à régler cela assez vite, aussi répliqua-t-il d'un ton sec :

" Dites-moi, mon ami, ai-je l'air de quelqu'un qui vient pour mendier ? "

Il eut un geste ostensible pour lisser ses vêtements. Avec un accoutrement aussi voyant et un serviteur à sa suite, seul un imbécile pouvait penser qu'il était dans le besoin au point de mendier. Son expression passa de l'offense à une condescendance purement aristocratique.

" Je pardonne à votre ignorance. Il est vrai qu'un homme comme vous ne peut avoir entendu parler de moi. Je suis Oljen Al'Vaer, acteur itinérant, jusqu'à il y a peu au service exclusif de la Reine de Saldaea, et à présent à celui de votre maître. Ma renommée est parvenue jusqu'à lui et il m'a fait mander pour apporter de la distraction à ses nobles amis, et aussi pour vérifier si le talent que l'on me prête n'est point exagéré. "

Il sourit avec amabilité, comme à un rustre que l'on craint de mettre en colère. Toutefois, son regard azur exprimait une impatience visible. Il était obligé d'attendre le bon vouloir du garde, néanmoins s'il refusait, il devrait adopter une autre tactique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Là où tout change...   Sam 4 Nov - 15:22

Marlon toussa et l'air se condensa dans le froid glacial de cet après midi d'automne, il scruta le regard d'azur du jeune homme et renifla ostensiblement avant de s'appuyer sur sa lance en regardant le serviteur, il grogna une injure au temps et a l’Ombre.

Il fit signe à son collègue d'ouvrir la porte, le grand portail de fer s'ouvrit lentement dans un grincement aigu et long. Une fois les jeunes hommes passés, Marlon s’appuya contre le mur la lance sur son épaule avant d'arquer un sourcil et de jurer en silence ...


"Bizarre, il n'avait pas d'escorte ...

Dans sa jeunesse, il aurait couru voir son sergent pour lui faire le rapport de cette bizarrerie mais Marlon devenait vieux et son allégeance envers le Seigneur Dhan commençait a s’émousser, il préféra replonger dans ses rêves idylliques .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là où tout change...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Là où tout change...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Et un jour tout change, il parait qu'on appelle cela la vie et on grandit ... | Venez nombreux !
» Tout change ? Ou tout revient comme avant ? [Livre 1 - Terminé]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tour Blanche :: Archives :: L'ancien grimoire-
Sauter vers: