AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une place

Aller en bas 
AuteurMessage
Jaim
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Une place   Lun 16 Oct - 0:01

Albus Leman, de la maison éponyme se promenait tranquillement dans les rues toutes orthogonales de la ville au trône du Soleil. Son sourire tranchait avec l’habituelle austérité des Cairhienins lui valant d’être souvent dévisagé par les gens qui croisaient son chemin. Et pour cause, on disait son nom disparu en même temps que lui au cours d’une de ses nombreuses expéditions qui l’emmenaient toujours on ne sait où sur le continent. Il était de notoriété publique que sa maison s’était effondrée quand son décès fut rendu officiel et les ragots allèrent bon train à partir de cette instant, d’aventurier féru d’exotisme il devint un mercenaire qui prétextait d’explorer le monde pour aller vendre ses services de guerrier professionnel au plus offrant. Il n’aurait rêvé meilleures conjectures de la part des autres maisons pour revenir directement sur le devant de la scène et bénéficier de privilèges qu’on octroie seulement à une personne dont on souhaite obtenir le pardon.

La nouvelle de la présence d’un canalisateur dans les rues de la cité s’était répandue comme une trainée et de poudre et c’est ainsi que leur chemin s’était écarté du chemin de Far Madding pour faire route en directement du fief de Daes’Demar. La Fortune est une maîtresse capricieuse mais pour cette fois elle avait épousé sa cause, menant sans détours Jaim et son escorte vers le pays de cocagne des menteurs et autres comédiens où il se sentait si bien. Il avait eu l’occasion de constater l’étendue des dégâts provoqués par celui que tous décrivaient comme un jouvenceau, en recoupant les informations le professionnel qu’il était avait pu constituer un semblant de portrait du fléau en culotte courte. Du côté des nouvelles importantes on signalait aussi la présence d’Aes Sedaï en ville, une coïncidence pour le moins étonnante bien qu’elles soient sensées accompagner un Prince Andoran et l’héritier de la puissante maison Dhan.

S’il se plaisait à flâner dans Cairhien après plusieurs années en captivité et un voyage dans des conditions proches de son dernier séjour à Tar Valon, le maître espion sentait peser sur ses épaules le poids de son handicap, tendant l’oreille pour entendre prononcer un nom quand un blason n’identifiait pas un noble fendant les foules. Ses contacts sur place s’étaient montrés moins généreux qu’au temps où il pouvait faire peser sur eux toute la puissance de la Lumière mais il avait tout de même bénéficié d’une garde robe conséquente pour quelqu’un de son rang (supposé bien entendu), d’un toit pour lui et les deux molosses qui ne le lâchaient pas d’une semelle depuis trop longtemps déjà ainsi qu’une bourse suffisamment pleine pour voir venir quelques semaines avec un train de vie des plus honnêtes.

Croquant dans une pomme alors qu'à ses pieds s'étiraient les ombres filiformes des tours décapitées, son instinct lui susurrait que s'il n'allait pas au devant de l'histoire alors c'est elle qui saurait le retrouver...Deux canalisateurs en si peu de temps, même un adepte de la pensée rationnelle aussi fervent que lui ne saurait qu'y voir un présage étrange. Mais cette pensée ne l'occupa pas bien longtemps alors qu'il trouvait une dame à reluquer dans la foule qui se pressait autour de lui, il faut profiter de badiner tant qu'on a encore l'esprit léger car Jaim n'étant pas dupe il était conscient que ceux qui ne jouent pas au Grand Jeu y participent quoi qu'il arrive en tant que pion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothikassandra.20six.fr
Mailion
Lige
Lige
avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : Dans les bras d'une Femme
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Une place   Mar 17 Oct - 21:53

Se frayant un chemin a travers la foule, un homme de haute taille, des cheveux blond rayonnant et un cape le fondant dans le décor rabattu de chaque côté de ses hanches . Une épée longue fine et souple pendait a son côté, une épée pour tuer pas pour faire mal .

Le plus choquant chez le jeune homme n'était pas son visage fermé malgré une beauté irradiante mais son maintien droit et ses yeux toujours en mouvement cherchant le moindre indice quant il se posait sur vous ... Brr, cela faisait froidd ans le dos, on se sentait nu face a un lui, son regard vous transperçait et semblait lire en vous .

Une secousse pertuba se jeune homme qui répondait au nom de Mailion , il se tourna se plaçant près d'Anja sans même s'en rendre compte . Il interpella l'homme aux nobles atours :


"Vous pouvez pas faire attention , non ?

Les Ebou Daris avaient le sang chaud et en fils de noble Ebou Daris, Mailion avait d ela lave en fusion dans les veines et une pierre à la place du coeur .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anja
Soeur blanche
Soeur blanche
avatar

Nombre de messages : 59
Localisation : près d'un joli minois
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Une place   Mer 18 Oct - 15:49

Anja devait mobiliser tous ses efforts pour ne pas lâcher le bras le Mailion à travers la foule qui occupait la place. Elle avait pensé découvrir Cairhien, mais avec autant de monde c'était à peine si elle pouvait aperçevoir les façades des palais. Visiblement, son statut d'Aes Sedai ne jouait pas ici, puisque personne ne le remarquait. Au fond, c'était peut-être mieux pour se déplacer incognito. Elle n'oubliait pas non plus l'urgence de leur mission mais c'était la première fois qu'elle découvrait une si grande ville, en dehors de Tar Valon bien sûr.

Elle sursauta lorsque Mailion se plaça devant elle comme s'il y avait un danger et attrapa la source sans même s'en aperçevoir.

" Mailion ? Tu... "

Ses yeux venaient de se poser sur un homme, de la noblesse d'après ses habits, flanqué de deux colosses. Elle esquissa un sourire de politesse mais ses traits se tendirent malgré elle. Pourtant ils n'avaient rien de particulier, et Mailion avait agi par instinct. Elle aurait volontier passé son chemin mais le bras de son Lige s'était raidi au point qu'elle n'arrivait pas à le tirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaim
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Une place   Jeu 19 Oct - 0:26

Un petit bonhomme avec une grande bouche, un si petit personnage, presque insignifiant dans la masse grouillante qui s’activait autour d’eux, voilà ce qu’ils étaient l’un et l’autre. Seulement des deux hommes un seul semblait conscient de la gravité toute relative de la situation tandis que l’autre s’ébrouait instantanément comme s’il cherchait à prouver quelque chose. Le temps d’un battement de cils et Jaim avait détaillé le fougueux jeune homme des pieds à la tête, évitant soigneusement de s’attarder sur la demoiselle à son bras en tout bon gentilhomme qu’il était.

Un excès de fierté jusque dans ses mirettes, des doutes enfouis sous des tonnes d’artifices supposés inspirer un respect mêlé de crainte ou d’admiration et le tout emballé dans un corps de môme récemment extrait de cet âge ingrat qu’est la puberté, avec quelques traces visibles dans ses traits encore légèrement juvéniles. Notre homme aurait voulu soupirer une fois de plus, il ne pu se permettre qu’un sourire moralisateur accompagné d’une attitude globalement paternaliste, exprimant la compassion et la patience à travers chacun de ses gestes. Quiconque verrait la scène croirait certainement que le noble personnage avait pardonné sa faute au lige avant même qu’il la commette ce qui n’était finalement pas très loin d’avoir un fond de vérité.


«Oui bien sur, il m’incombe la tâche de regarder devant moi, mais tâchez de faire de même, on dit que deux paires d’yeux valent forcément mieux qu’une. »

Enoncée sur le ton de la conversation sa déclaration n’était accentuée que d’un léger hochement de tête dont l’interprétation était laissée à son interlocuteur. Qu’il soit pris comme une marque de respect à l’égard de sa délicieuse compagne ou une manière de ponctuer la leçon qu’il venait de lui dispenser à la hâte le geste semblait idéal pour clore un échange fugitif de ce genre. Il ne pu pourtant s’empêcher d’ajouter une remarque à l’adresse de l’Aes Sedaï, peut être était-ce qu’il était étourdi par la coupe de sa robe ou par provocation envers l’épéiste en herbe qui semblait décidé à la protéger du mal…mais quel mal d’ailleurs ?

« Il est vrai cependant qu’avancer sans bousculer personne dans une telle affluence n’est pas chose aisée quand on a les yeux plongés dans ceux de votre fiancée. Retenez donc aussi ceci : être amoureux ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction, c’est d’autant plus vrai dans la rue ne pensez vous pas ? »

Marquant le fait que son interrogation n’était que purement rhétorique il fit mine de tourner le dos pour s’en aller, en réalité la présence d’une arme au côté du jouvenceau le laissait penser que ce dernier n’en resterait décemment pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothikassandra.20six.fr
Mailion
Lige
Lige
avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : Dans les bras d'une Femme
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Une place   Dim 29 Oct - 22:34

Mailion se contenta de regarder le noble en face de lui avec impassabilité, son visage e semblait ne pas vouloir donner signe de vie et ses yeux bleux se mirent a détailler l'homme avant de lâcher la garde de son épée .

Il sentit a peine la pression d'Anaja sur son bras, il détourna juste la tête pour lui faire un signe d'apaisement . Alros que l'homme se détournait, Mailion refusa de poser la main sur l'épaule du noble, le Daes Dae'mar interpretait tout, il se contenta de lâcher d'une voix atone et neutre :


" Aurais je l'honneur de savoir votre nom , messire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaim
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Une place   Lun 30 Oct - 16:08

« Albus, mes amis m’appellent Al et même si ce n’est pas encore à l’ordre du jour en ce qui vous concerne j’espère que ce sera d’actualité au plus vite. »

Notre homme avait pris le temps de se retourner pour détailler ostensiblement le jeune lige avant de répondre, puis il se permit d’ajouter, comme pour faire le constat de son observation attentive :

« Vous n’êtes pas du coin n’est ce pas ? Avez-vous un endroit ou passer la nuit au moins ? »

Jaim accompagna son air interrogateur d’un sourire qui laissait transparaître ses intentions derrière cette question. Que faisaient des étrangers à Cairhien en ces temps troublés, certainement pas du tourisme à moins d’y être contraints et forcés. Au cours de la discussion la main du gamin s’était éloignée de son épée après un examen rapide, il était donc suffisamment rassuré pour baisser légèrement sa garde mais aussi assez confiant pour croire qu’en cas de danger il aurait le temps de s’armer pour riposter., certainement un épéiste de métier.

Feignant l’étourdissement il avait volontairement éludé la question des présentations, il avait déjà relevé le nom de son interlocuteur lorsque sa moitié s’était adressée à lui, on obtient bien assez de choses avec un nom et un signalement quand on est un parrain du renseignement pour peu qu’on sache s’armer de patience.


« Le voyage est une bien belle chose, mais il fait bon retrouver ses quartiers réchauffés et la fraîcheur d’une solide demeure de pierres. »

Si le môme était suffisamment fin il devrait trouver assez d’éléments dans cette dernière déclaration pour cerner le personnage qui lui faisait face. Cette dernière vérification permettrait de savoir si lui-même était instruit ou si le silence de la femme à son côté n’était qu’une mascarade tandis qu’elle étudiait paisiblement ses dires sans être inquiétée, dans ce cas il faudrait envisager que Mailion ne soit peut être qu’un pseudonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothikassandra.20six.fr
Anja
Soeur blanche
Soeur blanche
avatar

Nombre de messages : 59
Localisation : près d'un joli minois
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Une place   Jeu 9 Nov - 21:49

Anja se rendit compte qu'elle avait gardé la main sur le bras de Mailion et le lâcha en rougissant, trouvant qu'elle avait l'air de se cacher derrière lui. Elle songea au passage qu'elle devait cesser cette manie et leva les yeux. Elle sentit la tension soudaine entre l'inconnu et son Lige, et pinça des lèvres lorsque ce dernier lui demanda de se présenter. Elle garda le silence et s'agaça de voir l'homme prêter seulement attention à Mailion, comme si elle était transparente. Ces deux-là lui faisaient penser à deux chats qui se toisent avec une sorte de méfiance mêlée de défi. Quoi qu'il en soit, cela ne lui plaisait pas. Après tout elle était Aes Sedai, et elle ne voyait aucune raison de le cacher ici, alors qu'ils étaient les invités du Roi. Ils ne risquaient rien à dévoiler leur identité. Elle se décla donc légèrement de façon à ce qu'il ne puisse pas ignorer sa présence et dit d'un ton froid et hautain qui seyait à son rang :

" Vous êtes perspicace. Effectivement, nous ne sommes pas du coin. Je suis Anja Al'Daya, Aes Sedai de l'Ajah Blanche, et voici mon Lige Mailion. Cela suffit à justifier notre présence ici. "

Elle n'en dit pas plus, pensant que c'était déjà peut-être trop. Elle lisait dans les yeux du dénommé Albus un certain intérêt qu'il ne dissimulait pas, mais pas pour elle. Cela l'irrita, car son charme naturel et son anneau était deux choses qui ne devaient pas la rendre transparente, et lui fit craindre que Mailion ne souhaite approfondir les présentations, alors qu'ils étaient pressés. Elle reprit alors, l'air impatient :

" J'ajouterais que nous ne sommes pas ici par plaisir, et que nous n'avons pas de temps à perdre à nous lier avec des inconnus. En revanche, si vous connaissez cette ville autant que vous en avez l'air, peut-être pourriez-vous nous renseigner... "

Elle fixa Albus d'un regard interrogateur, mais prête à prendre congé s'il s'avérait que cet homme ne pouvait leur être d'aucune utilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaim
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Une place   Sam 11 Nov - 14:07

Un craquement s’échappa de la main du soi-disant noble Cairhienin, ses phalanges miaulèrent les unes après les autres alors qu’il réfléchissait les yeux rivés sur le trognon de pomme comme troublé par l’identité de la mignonne jusqu’à présent muette. Sous couvert de surprise et de curiosité il reluqua attentivement la sœur blanche, autant pour imprimer son visage et sa silhouette que pour le plaisir des yeux, rien n’empêche un travailleur consciencieux de s’épanouir à travers sa profession après tout. Son anneau était très finement travaillé, et ses courbes n’étaient pas en reste non plus, mais Jaim était tout de même doté d’un conscience professionnelle exacerbée, et ses réflexions sur la plastique de la demoiselle ne s’éternisèrent pas au-delà des quelques secondes passées à méditer. Dorénavant Anja Al’Daya et son Mailion de lige étaient fichés dans la mémoire de l’Enfant de la Lumière, et ces visages là il ne les oublierait pas, ça lui était déjà arrivé une fois, et c’est une fois de trop.

Une fois terminé son instant de feinte hésitation il lui restait à devenir indispensable pour la paire d’envoyés de Tar Valon, la chance lui avait souri en précipitant sur lui ces deux pauvres erres tout juste sortis de l’adolescence et son amnésie avait forcément à voir avec la Tour Blanche, sa retraite devra attendre d’avoir levé le voile sur ce dernier mystère…Un sourire rassurant et entendu accompagna sa tirade prononcée sur le ton de l’évidence :


« Quel genre d’homme serais-je si je n’offrais pas assistance aux envoyés de la Flamme, aussi désagréables soient ils ? Je serai votre guide et même votre hôte si le cœur vous en dit, puisse le temps arrondir les angles après des présentations si peu conventionnelles. Anja Sedaï, Mailion Gaïdin, c’est bien comme ça qu’on dit rappelez moi ? Veuillez bénéficier du modeste accueil de la maison Leman. »

Notre avait volontairement insisté sur les formules de respect malgré l’apparente inexpérience des tourtereaux, ces deux là devaient avoir la ferme impression qu’il s’en remettait à eux et en aucun cas l’inverse. En attendant de savoir combien d’émissaires l’Amyrlin a dépêché dans les murs de la cité et pourquoi il pourrait bien les promener, un peu de compagnie n’a jamais tué personne, sauf bien sur si vous prenez en compte le fait que cette dernière soit constituée d’un épéiste confirmé un peu belliqueux et de sa moitié qui n’est autre qu’une arme de destruction aussi magique que massive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothikassandra.20six.fr
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Une place   Dim 19 Nov - 23:59

[Yop enfin arrivé... mon cheval s'appelle speedy gonzales ^^]

Deux semaines pour rallie le Cairheir.... c'était pas un record de vitesse pour une troupes d'un cinquantaine d'hommes, mais Joalen soupçonnait certains d'entre eux d'avoir ralentis volontairement la marche afin de profiter encore un peu de la cuisine d'une certaine invitée ...

Oh bien sûr elle n'avait pas fait la cuisine tout les jours... c'est à dire que les jours ou elle partait se réfugier dans sa tente après une discussion avec lui même les yeux brulant d'une haine féroce contre sa personne, elle se mettait en grève... et puis ses jours là même ses hommes, des soldats aguérris au service de la Lumière, avaient appris à marché sur des oeufs...

En fait... celà avait été un voyages assez distrayant...

Mais celui-ci arrivait à sa fin... enfin pas totalement. Les consignes était de se placer sous l'autorité d'un certain Jaim Haskeer et a part qu'il était actuellement au Caihrien, Joalen ne savai absolument pas comment le trouvé.

Alors il avait décidé d'aller à la capitale, histoire de voir si il ne pourrait pas trouvé un détachement de ses frères qui pourrait lui indiquer où le trouver. Et c'est pourquoi il marchait actuellement à la tête de ses hommes,la monture de Lena prêt de la seinne, dans les rues de la cité aux tours décapitées.

"Hmmm... J'ai l'espoir que ce fameux capitaine se trouve ici... battre la campagne du Caihrein à la recherche de mon nouveau supérieur ne me semble guère attrayant..."


Un sourire cocasse se dessina néamoins sur ses lèvres.

"Enfin, nous aurons toujours votre cuisine pour nous consoler..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Une place   Lun 20 Nov - 22:41

[Tornado, c'est plus la classe^^]

Lena s'effroçait de ne pas dévorer des yeux tout ce qu'elle voyait, histoire de ne pas faire grosse campagnarde qui découvre la ville. Elle ne voulait pas subir encore les railleries de Joalen. Pendant deux semaines, ils s'étaient chamaillés, se prenant le bec pour tout et n'importe quoi. A un instant, il était charmant et plaisant, et celui d'après railleur et ironique. Il la rendait folle!

Quoiqu'il en soit, elle n'avait rien apprit sur Gauvyn durant le voyage. Seulement, aux abords du Cairhien, des rumeurs couraient selon lesquelles un homme avait canalisé. L'espoir s'était rallumé dans son coeur, en même temps que l'appréhension était née. pourquoi Gauvyn aurait-il fait une chose pareille? Etait-il déà fou? Ou était-ce un autre homme? Il pouvait y en avoir plusieurs? Elle ne savait plus quoi penser et était perdue.

Joalen lui parla alors de ce capitaine qu'il recherchait, arguant le fait qu'il n'était guère emballé de battre la campagne pour le trouver. Elle haussa les épaules :

- "Vous n'êtes pas très bien organisés. Un point de rencontre discret aurait été plus pratique..."

Elle balaya les alentours du regard, se demandant comment il allait trouver son homme dans cette ville. Elle tourna la tête vers lui quand il fit allusion à sa cuisine. Un sourire ourla ses lèvres :

- "Attention, c'est un piège : je vous engraisse pour vous rendre indolent et relâcher votre vigilance..."

Elle fit une moue espiègle avant de rire doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Une place   Lun 20 Nov - 23:29

[Jaim tu peux intervenir quand tu veux, enfin c'est à dire que tu nous voi arriver quand tu veux... ]

"Que voulez vous miss, les soldats sont pas fait pour penser."
opina-t-il sur un ton un peu contrarier.

A y repenser, il est vrais que ces supérieur auarient au moins pu lu dire où trouver son nouveau commandant au lieu de l'envoyer à l'aveuglette.

Puis à son tour il sourit à la jeune fille pas en se moquant comme à son habitude, mais un simple sourire sans raillerie.

"Eh bien s'il s'agit d'un piège, je peux vous dire que mon estomac foncerait dedans sans hésiter. Mais attention à force de sourire ainsi je vais croire que vous finissez par m'apprécier... à ce rythme vous nous fausserez jamais compagnie..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Une place   Mar 21 Nov - 23:24

Lena sourit, amusée de voir que sa remarque était approuvée bien malgré lui par Joalen. Il semblait lui aussi penser qu’on aurait pu le renseigner un peu mieux.

-« Si même les dirigeants ne savent pas penser, où va-t-on ? Remarquez, cela ne serait guère étonnant… »

Et cette fois, derrière son amusement, se cachait un réel sérieux. Oui, le pire c’était bien qu’il y avait des dirigeants incompétents et stupides et qu’ils tenaient la vie de centaines voire de milliers d’hommes entre leurs mains. Et quand ceux qui donnaient des ordres chez les Enfants de la Lumière étaient dans ce cas, c’était fortement inquiétant.
Taquine suite à la remarque de Joalen, elle lui tapota le ventre comme s’il avait grossi, ce qui était faux bien entendu. Elle ne sentait que l’élasticité des muscles sous ses doigts.

- « Attention, à ce rythme là vous allez engraisser. Cela ferait désordre non ? »

Elle ne sut quoi répondre quand il lui répondit qu’à ce rythme là elle ne leur fausserait jamais compagnie et qu’il allait penser qu’elle l’appréciait. C’était un peu complexe à vrai dire. Elle l’aimait bien, il était beau garçon et parfois véritablement charmant. Quand il ne l’horripilait pas.

- « Ah mais je me contente de vous le faire croire pour me sauver dés que vous relâcherez votre vigilance. Ma cuisine et mes sourires sont juste des outils issus de mon cerveau machiavélique de faible femme pour arriver à mes fins. »

Et elle lui décocha un nouveau sourire, angélique cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Une place   Mar 21 Nov - 23:49

[Jaiiiiiiiiiiiiiiiim?]

Toujours les yeux aguets pour essayer de répérer une éventuelle cape blanche, Joalen écouta les répliques de la jeune fille.

Quand celle-ci dressa un portrait peu flatteur sa hierarchie, Joalen sourit devant son ton plein de certitude.

"Où va-t-on? Mais n'est-ce pas évident? Quand les dirigeants sont incapables de réfléchir correctement, les subordonné prennent la relève. Je serais donc vous j retiendrait bien mon nom... car un jour on y accollera le titre de commandeur des Enfants de la Lumière."
Déclara-t-il avant d'adresser un clin d'oeil à la jeune fille.

Puis il éclata totalement de rire quand elle insinua qu'il grossissait à vue d'oeil à cause des petits plats qu'elle cuisinait.

"C'est vraiment gentil de votre part de vous inquiétez de ma santé, mais peut-être que j'aimerais au fond mourir vieux et gras au fond de mon lit au lieu de succomber l'épée à la main. Cependant, je vous rassure mon père et son père avant lui étaient totalement pareil: ils s'empifraient littéralement et je bien heureux celui qui auait pu trouver un gramme de graisse sur eux... il semblerait que j'ai hérité de celà d'eux."

Il destina un sourire éblouissant à la Lena.

"Alors je vous souhaite bonne chance pour votre basse et machiavélique stratégie. Cependant sachez que je respecte et admire votre détermination et votre obstination."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaim
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Une place   Mer 22 Nov - 0:04

[sous peu, demain ou après demain promis^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothikassandra.20six.fr
Mailion
Lige
Lige
avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : Dans les bras d'une Femme
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Une place   Dim 26 Nov - 18:32

Mailion laissa parler Anja alors que son regard recommença a vagabonder dans la foule cherchant un éventuel danger puis il revint sur le Sieur Leman devant lui et sourit alors qu'Anja se faisait muette et repris la parole :

"Voilà qui est fort aimable à vous, vouloir nous faire visiter la ville ? Malheureusement nous ne pouvons nous permettre une visite guidée de Cairhien mais vous me voyez confus mais Albus Leman n'est il pas censé avoir disparut avec sa maison ? Il y a deça des années ?

Mailion avait horreur des Cairhiennins et de leur détour pour cacher ou découvrir un quelconque secret d'alcôve. Il était Ebou Daris et d'ailleurs s'était presque marqué sur son visage si ce n'était les cheveux blonds qui n'allaient pas avec le caractère enflammé des habitants d'Altara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une place   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une place
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tour Blanche :: Archives :: L'ancien grimoire-
Sauter vers: