AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les sentinelles

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Les sentinelles   Mar 7 Nov - 0:10

La patrouille s'éternisait aujourd'hui. Le capitaine avait ordonné de patrouiller sur les principales routes menant à la cité des sorcières pour éventuellement interceptés des jeunes filles se rendant dans ce nid de vipère et dissuader les marchands et autres gens de passages de s'y rendre, par la force s'il le fallait. Quand aux Aes Sedai qui sortaient de la Tour, il fallait les emmener sous bonnes gardes aux camps pour nterrogatoire.

Joalen trouvait pour sa part ces ordres complètement idiots. Empêcher les marchands de se rendre dans la cité maudite par voie de terre ne ferait que renforcer le traffic fluvial et pour le moment à sa connaissance aucune jeune fille ne s'était encore rendus à la Tour d'elle-même.

Mais les ordres c'était les ordres. La vingtaine d'hommes qui étaient sous ses propres ordres et lui étaient fidèles beaucoup plus qu'au capitaine, suffisaient à dissuader n'importe qui croisant leur route de rebrousser chemin.

C'était donc un Joalen passablement las de ces patrouilles qui chevaucait sur les routes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Mer 8 Nov - 22:01

Lena venait de quitter Tar Valon et Altharian, à la recherche de Gauvyn, sans même savoir que son frère était aux prises avec la Tour Blanche, capturé, interrogé et en passe d’être neutralisé prochainement. Comment aurait-elle pu le savoir de toute façon ?

C’est donc une jeune fille légèrement anxieuse qui avançait sur les routes, les sens aux aguets et marchant d’un pas rapide. Comment allait-elle s’y prendre pour le retrouver ? Le monde était tellement vaste ! Envahie par une vague de désespoir à cette pensée, elle s’arrêta et s’assit un moment sur une pierre bordant la route, prenant sa tête entre ses mains. Elle ne savait même pas par où commencer !

Elle se releva alors, les poings serrés, rageuse de se laisser ainsi aller. Se lamenter ne l’aiderait pas. D’abord, il lui fallait s’éloigner de Tar Valon ! Elle s’y employa donc du mieux qu’elle put et se remit en route, inconsciente que d’autres dangers que les Aes Sedaï l’attendaient droit devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Mer 8 Nov - 22:50

Joalen se trouvait sur une coline bordant la route lorsqu'il avait aperçu pour la première fois la jeune fille. Ill'avait obervé un moment, marcher comme si elle était perdue, s'assoir sur une pierre comme accablée par un terrible desespoir avant de reprendre sa route d'un air déterminée.

Il avait sourit en songeant que les femmes étaient toutes aussi incompréhensibles!

Puis il s'était demandé s'il fallait aller sa rencontre. Elle n'essayait pas d'entrer de Tar Valon, mais la quittait. Elle était certainement trop jeune pour être une Aes Sedai... ces ordres ne la concernait donc pas.

Cependant tout celà l'intriguait. Aucune jeune fille ne se baladait seule sur les routes ainsi...

"Allons-y. " Ordonna-t-il a ses hommes.

La petite patrouille de Blancs manteaux arriva donc sur la route, faisant obstacle à la jeune fille pour poursuivre son chemin.

"Bonjour, Demoiselle. Je suis le Lieutenant Joalen den Olnaera des Enfants de la Lumière. Je vous observe depuis un moment et je me demande ce que vous faite seule à déambuler sur cette route."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Mer 8 Nov - 23:22

Lena marchait toujours d'un pas rapide et déterminé quand des hommes lui barrèrent la route. un moment prise de panique que ce ne fussent quelques malandrins, elle eut le réflexe de saisir la Saidar, mais se retint en se rappelant quelle ville était derrière elle. Elle avait esquissé un geste de recul.

Mais maintenant qu'elle les détaillait, elle put reconnaître leurs uniformes.
Des enfants de la Lumière! mais qu'avait-elle fait au Créateur pour qu'elle se retrouve ainsi prise au piège, avec les Aes Sedaï derrière elle et les Blancs Manteaux devant? Enfin, au moins les Enfants de la Lumière ne pouvaient pas savoir avec certitude qu'elle canalisait.

Un jeune homme blond et aux yeux verts, plus âgé qu'elle et bien de sa personne s'adressa à elle en termes courtois. Son cerveau se mit à fonctionner à toute vitesse. pas question de dire qu'elle s'appelait Deglaial, ce serait donner le bâton pour se faire battre... ou le bois pour se faire brûler. Elle prit un air un peu apeuré et répondit d'une voix timide :

- "Je euh. Je m'appelle Lena Melatan. A vrai dire, je suis à la recherche de ma soeur, nous avons été séparées."

Le nom du maire de son village natal lui était venu tout naturellement. Et elle avait parlé d'une soeur plutôt que d'un frère pour ne pas leur donner d'indices. Elle releva la tête vers Joalen et répliqua :

- "Et que fait une patrouille des Enfants de la Lumière dans les environs de Tar Valon?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Mer 8 Nov - 23:53

Joalen écouta poliement les explications de la jeune fille, hochant la tête à ses réponses.

"Hmmm... vous recherchez votre soeur? Elle s'est perdue? Mais j'ai l'impression qu'elle n'est pas la seule malheureusement car vous me semblez tout aussi perdue qu'elle doit l'être." Dit-il tandis qu'un sourire en coin étirait la commissure de ses lèvres.

"Je vous laisserais bien continuer votre route, mais ne je peux. Si je savais qu'à la fin de la journée vous seriez rentré dans votre foyer, il en serait autrement. Mais je ne peux en tout honneur laissez une jolie jeune femme courir les chemins seule dans la nuit au risque de tomber sur une bande de malandrins." Dit-il d'un ton navré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Jeu 9 Nov - 0:22

Lena se raidit aux paroles du jeune homme alors qu'il rétorquait qu'elle aussi était perdue.

- "Mais non, je ne suis pas perdue, je sais très bien où je suis et..."

Las... Le jeune homme continuait, avouant qu'il ne pouvait pas la laisser courir les routes seule. Sur la défensive, la jeune fille sortit ses griffes :

- "Je suis capable de me débrouiller seule. Ainsi, si vous me laissez repartir en toute conscience de mes actes, vous n'aurez nul besoin de vous sentir déshonoré."

Elle le foudroya du regard :

- "Et qu'envisagez-vous de toute façon? perdre de votre précieux temps à chasser les amis du ténébreux pour aider une pauvre paysanne à retrouver sa soeur? Allons, ne vous encombrez pas de moi Messire, vous avez mieux à faire! Ainsi, adieu!"

Et elle commença à faire mine de reprendre sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Jeu 9 Nov - 0:34

De nouveau la jeune fille tenta de s'expliquer, mais plus elle le faisait et plus Joalen était convaincu qu'elle mentait éhontément.

Puis elle fit mine de partiret cette fois-ci le jeune homme eu envie d'éclater de rire devant le spectacle de cette frêle jeune fille au caractère visiblement bien trempé. Finalement peut-être qu'il devrait la laisser partir... elle débarasserait le pays de tous les bandits foulant celui-ci.

Malheureusement pour elle, elle décidément trop jolie pour qu'il la retrouve demain quelque lieues plus loin morte après que des monstres lui ai fait subir maintes horreur... choses qu'il avait vu bien trop souvent.

Alors quand elle fit mine de braver le petit barage, il descendit avec souplesse de son cheval et se plaça juste devant elle.

"Si vous me dites le nom du prochain village que traverse cette route, je vous laisse partir, sinon vous venez avec moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Jeu 9 Nov - 0:48

Lena lança un regard noir à l'homme qui se dressait maintenant devant elle, descendu de cheval et donc un peu plus dangereux pour elle. Elle recula, mais elle devait admettre qu'elle n'avait pas de réponse à sa question, d'où le regard assassin.

- "Ah mais c'est pas vrai! Vous allez me laisser tranquille à la fin! Je n'ai pas besoin de votre aide! Il faut que je vous le dise en quelle langue!"

Elle avait les poings sur les hanches et semblait furieuse qu'il s'obstine ainsi.

- "Ce n'est pas en venant avec vous que je vais retrouver ma soeur! Et pourquoi vous ferais-je confiance? Les soldats aussi ont de bas instincts!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Jeu 9 Nov - 21:14

Encore uen fois Joalen écouta la jeune femme avec attention, feignant un intérêt sincère pour ses revendications. Il se fendit même d'un hochement de tête plein de compassion pour les ennuis qu'il semblait lui causer.

"Damoiselle, je ne puis vous forcer à nous accompagner."
Dit-il enfin, comme à regret.

"Vous semblez vouloir rester seule et il est vrais qu'aucune jeune fille bien éduqué suivraient des hommes armés inconnus. Je vous demanderais donc pas de placer votre confiance en nous." Conclu-t-il alors.

"Ainsi ma demoiselle je me dois de vous dire..."
Commencça-t-il en inclinant profondément le buste comme pour la saluer.

Derrière lui ces hommes poussaient des cris de surprise contre cette décision. Ils n'avaient pas l'habitude de voir leur chef lacher aussi rapidement.

Et d'un coup son bras puissant entoura la taille de guêpe de la jeune fille et la plaqua contre son épaule, avant de se relever, maintenant Lena la tête en bas et les jambes brassant inutilement l'air.

"... que vous avez perdue et ainsi que vous devez venir avec nous." Conlu-t-il en adressant au jolie postérieur de la demoiselle une petite tape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Jeu 9 Nov - 22:06

Lena approuva en hochant vigoureusement de la tête quand Joalen s'avoua enfin vaincu et reconnut qu'il ne pouvait pas la forcer.

- "Ravie de voir que vous avez un peu de bon sens!"

Il s'excusa alors et s'inclina comme pour la saluer, avant de s'emparer d'elle et de la jeter sur son épaule comme un vulgaire sac de pommes de terre. Outrée, Lena laissa échapper un petit cri de surprise, avant de s'exclamer quand la main du jeune homme lui claqua les fesses :

- "Comment osez-vous! Lâchez moi! Espèce de sale pervers! Lâchez-moi ou vous le regretterez!"

Elle tapa des poings sur son dos, se débattant comme une furie, tandis qu'elle égrenait un chapelet de jurons assez inattendus dans la bouche d'une si jolie fille.

- "Honte à vous! Les Blancs Manteaux n'ont-ils aucun honneur!!!"

Et elle se débattit de plus belle. Elle aurait p lui faire lâcher prise grâce à la Source, mais refusa de se laisser séduire par cette solution. Elle attendrait donc le moment propice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Jeu 9 Nov - 22:49

"Je serasi vous j'éviterais de d'essayer de me frapper, petite. Ca ne me fera aucun mal, mais il en risque d'en être autrement pour vos mains... mon armure est plutôt épaisse voyez vous." Déclara-t-il en souriant.

Mais la jeune fille avait une autre arme: sa voix. Et celle-ci était plutôt percante, surtout quand elle énuméraitdes insultes et autres jurons contre lui.

"Vous pourriez aussi éviter de gâchez votre salive pour rien. J'ai de l'honneur, mais pas assez peut-être pour laisser un petit minois comme le votre se laisser trucider au prochain tournant de cette route. Et oui vous pouvez bien pensez que je suis un horrible kidnappeur de jeunes filles en fleur, que je ramène ensuite à mon camps pour abuser de leurs jeunes corps de nymphette.Vous pouvez également voir en moi un satyre n'ayant qu'une envie, celle de vous prendre de force." Résuma-t-il d'une voix lasse.

Puis il la posa délicatement en travers de son cheval, de sorte qu'elle avait toujours la tête en bas. Il fit le tour de sa monture, lui prit doucement le menton et lui releva la tête pour qu'elle voit son sourire narquois.

"Quant à moi je pense que vous présumez un peu de l'attrait que vous pouvez avoir sur les hommes petites..."
Sourit-il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Jeu 9 Nov - 23:00

Lena dut se rendre à l'évidence que Joalen avait raison quand il lui précisa qu'elle ferait mieux d'arrêter de frapper ainsi sur son armure. La colère l'avait insensibilisée à la douleur, mais maintenant qu'il avait énoncé ce fait à voix haute, elle se frottait les mains l'une contre l'autre,

Il continua de parler, avant de la déposer sur son cheval. Au moins ne l'avait-il pas jeté au travers de la selle. mince réconfort. Il lui prit alors le menton et planta son regard clair dans celui, sombre, de la jeune fille. Celle-ci sourit à ses paroles et elle répliqua d'une voix onctueuse :

- "Et moi, je pense que vous présumez trop de votre force messire."

Une main posée sur l'épaule du cheval, l'autre vola vers la joue du Blanc Manteaux, alors que le visage de lena perdait de sa douceur pour n'être que fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Jeu 9 Nov - 23:28

Enfin un peu de douceur dans ce visage , s'était dit Joalen,Sauf que la douceur ne fut que très très temporaire et n'avait en fait servit qu'à permettre à Lena de lui en coller une .

Sa joue était cuisante et il était sur qu'une de ses malaire en tremblait encore un peu, mais il ne tâta pas son visage. Au lieu de ca il lui sourit en comptemplant son expression furieuse mais satisfaite de son mauvais coup.

"C'est le genre de chose qu'une jeune fille bien élevée ne devrait pas faire, petite.... surtout quand on est en travers d'une selle, le postérieur avantageusement à porter de la main d'un méchant kidnappeur de jeunes filles en fleur..."

Sur ce, le lieutenant blanc manteaux grimpa sur son cheval derrière la jeune fille et avec un sourire au lèvre, tapa le fessier de la jeune fille. Oh la tape n'était pas très forte, toute juste assez pour que le signal du départ soit entendu de tous ses hommes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Jeu 9 Nov - 23:35

Lena souriait d'un air satisfait, mais malheureusement, le jeune homme ne s'offusqua pas de l'outrage et en remit même une couche en la prévenant que cela n'était guère sage.
Le sourire de la jeune fille disparut et elle devint blême. Lena n'était pas stupide, mais un peu trop impulsive et àça lui jouait souvent des tours. Comme maintenant.

Elle tressaillit quand il claqua son postérieur, suprême humiliation. Elle lui ferait payer son outrecuidance! Elle se dévissa le cou pour le foudroyer du regard avant de lâcher d'une voix qu'elle voulait coupante, mais qui trahit son inquiétude :

- "Vous n'allez quand même pas chevaucher avec moi dans cette position?"

Ce serait l'horreur. Elle avait déjà mal au ventre dans cette position inconfortable et tenta de se redresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Jeu 9 Nov - 23:57

Son cheval n'avait fait que quelque pas quand la jeune fille intervint. Il n'avait pas mis son cheval véritablement en route, il n'était pas un tortionnaire.

Mais un sourire flotta sur ses lèvres en entendant les doléances de Lena qui tenta de se redresser.D'une main il l'en empêcha la coicant dans cette position qu'elle semblait tout particulièrement apprécier.

"C'était mon idée de départ, mais après réfléxion il est vrais qu'il est possible que vous voyager en position assise. Seulement celà dépend de ce que vous pensez être. Seule les jeune fille sage, y ont droit, par contre les diablesses à la langue trop pendues et au vocabulaire fleurit, elles, elles voyagent en travers de ma selle."


Il tapota une nouvelle fois les fesses de son invitée, pensif. Mais il arrêta bien vite... celles-ci étaient en effet d'une douceurs trompeuses au vue du caracère de leur propriétaire... et celà faisait naitre des envies guères louables pour un lieutenant honorable.

"Je vous laisse donc le choix. Sois vous promettez d'être une jeune fille bien sage, que vous vous condériez comme mon invitée ou ma prisonnière m'indiffère totalement, et vous serez traitée avec la courtoisie qu'un officier se doit d'offrir à une belle jeune femme, soit vous voyager dans cette position."

Il ménagea une petite pause avant de conclure.

"Je vous laisse le temps de la réflexion..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Ven 10 Nov - 0:08

Lena continuait de le foudroyer du regard, surtout quand il lui tapota à nouveau les fesses. Le rouge lui monta aux joues en songeant à son humiliation devant tous les hommes du lieutenant. Pourquoi prenait-il donc un malin plaisir à l'humilier ainsi? Quel plaisir en tirait-il?

Il lui proposa alors de voyager assise, si elle était sage. Il lui parlait comme à une gamine et cela ne plaisiat guère à Lena. c'était qui le gamin des deux qui s'amusait avec elle? Elle se mordilla la lèvre inférieure et ravala sa fierté. Pour le moment. Elle acquiesça alors et répondit :

- "Je n'ai pas besoin de réflexion : il est hors de question que je voyage ainsi. Donc, je me tiendrais tranquille pendant le voyage, je vous le promets."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Ven 10 Nov - 0:22

"J'aurais préféré que vous vous teniez tranquille tout au long de votre séjour parmis nous, mais un homme ne peut demander l'impossible et croire qu'il soit excaucé." Commenta-t-il en tendant une main agripper légèrement l'épaule de Lena afin de la redresser et la mettre en position assise.

Il garda une main autour de sa taille, sous prétexte de tenir les rêne de sa monture.

"Je susi cependant content que vous ayez prise la bonne décision, petite. Je n'aime pas voir souffrir les jeunes filles surtout quand c'est inutile."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Ven 10 Nov - 0:37

Lena retint un commentaire cinglant quand joalen répondit et se retrouva vite assise devant lui, collée contre lui. Il avait une main sur sa taille et cela lui faisait une drôle d'impression maintenant qu'elle était dans une position normale.

Elle se raidit quand il annonça qu'il était heureux qu'elle ait prit la bonne décision. c'était le "petite" qui la crispait. Elle répliqua entre ses dents :

- "Je ne suis pas "petite" ou "jeune fille en fleur". Mademoiselle ou Lena suffira."

Non, mais c'était vrai quoi... Quelle manie de l'appeler ainsi? C'était la rabaisser pour elle et donc pas très respectueux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Ven 10 Nov - 0:54

Profitant qu'elle ne le voyait pas, Joalen se permit un sourire moqueur d'apparaître sur ses traits.

"Mademoiselle? Hmmm non... je ne me vois guère vous appelez ainsine serait-ce parce qu'on appelle pas mademoiselle une jeun fille a qui on a fessé le postérieur. Ce serait beaucoup trop absurde ne trouvez vous pas?" Commença-t-il avant de reprendre. " Quant à Lena, il s'agit là d'un fort joli nom, mais je ne puis l'utiliser. Vous comprennez seul un époux peut appeler sa femme par son prénom, ou un amis d'enfance. Et je ne suis ni l'un ni l'autre."

Mais eu un petit grognement amusé.

"Je trouvasi que petite vous allait bien du fait que vous êtes, il vous faudra bien l'avouer une mignonne petite chose... une petite chose avec des crocs je dois bien l'avouer moi aussi.... mais soit ma grande, je vous applerais plus ma petite." Finit-il par dire en riant tout bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Ven 10 Nov - 1:03

Lena tourna la tête vers Joalen, lui lançant un regard assassin quand il répliqua qu'il ne pouvait appeler Lena mademoiselle après lui avoir fessé le postérieur. Et Lena était aussi à banir puisqu'il n'était ni son époux, ni son ami. Sarcastique, elle répondit :

- "Fort heureusement, d'ailleurs! Je choisis mieux mes fréquentations!"

Il accepta alors de cesser de l'appeler ma petite... Pour ma grande. Elle pos alors ses mains sur celle de Joalen et y enfonça ses ongles, avant de répéter d'un ton suave :

- "Des crocs mais aussi des griffes. Je me demande bien qui est le plus mal élevé des deux, monsieur le malotru! Ou le plus enfantin! Car il faut etre puéril pour s'amuser ainsi à taquiner une jeune fille qui ne vous a rien fait! Vous vous ennuyez donc tant que ça?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Ven 10 Nov - 22:50

Quand Lena le rembarra en affirmant qu'elle choisissait mieux ses fréquentations, Joalen se permit un nouveau sourire.

"Ah oui? Comme c'est étrange... je suppose que vos fréquentations étaient toutes occupées ailleurs quand vous vous êtes lancer à la recherche de votre soeur. En tout cas si c'est celà vos fréquentation, laisse moi vous dire, ma grande, que vous choisissez bien mal vos amis."
Déclara-t-il.

Puis la jeune petite chose le griffa sauvagement à la main. Ca lui fit plutôt mal, la grande petite avait des ongles acérés, mais il évita toute réaction qui aurait pu lui faire penser qu'il en souffrait.

Cependant, il avança la tête pour que sa bouche viennent prêt de l'oreille de Lena.

"Je ne nie pas que je suis un malpoli impénitant ma grande, ni d'ailleurs que je suis un grand gamin avec peu de manières. Cependant moi, je n'ai pas oublier comment voyages les jeunes diablesses..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Sam 11 Nov - 18:20

Lena sentit une vague de nostalgie l’envahir aux paroles de Joalen. Ses paroles lui étaient douloureuses à entendre. Ses amis, elle les avait perdus quand elle avait du quitter son village suite à l’attaque des Blancs Manteaux… Comme elle avait perdu ses parents.
Elle perdit de son mordant et répliqua d’une petite voix :

- « J’ai quitte mon village suite à la mort de mes parents, il y a peu. Et j’ai laissé mes amis derrière moi… »

Elle frémit quand Joalen rapprocha sa bouche de son oreille.

- « Les diablesses voyagent comme elles peuvent quand elles sont seules… »

Lena était lasse de se battre finalement. Elle se détendit alors et poussa un profond soupir. Elle rendait les armes pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Sam 11 Nov - 23:42

Joalen sentit le changement qui s'était opéré si soudainement chez sa jeune invitée. Quand elle lui répondit qu'elle avait perdu ses amis en même temps que ses parents étaient morts, le ton mordant et incisivif dont elle ne s'était pas départit depuis leur rencontre avait maintenant disparu.

Même quand elle répondit sur son avertissement sur les diablesses là encore ses paroles n'avaient plus rien du caractère vif qu'elle aurait du utiliser en temps normal. Joalen se demanda alors q'il n'y était pas aller un peu trop fort et il s'en voulu d'avoir pu prononcer des paroles qui auraient pu faire ressurgirent certains souvenirs douleureux de son passé.

Aussi pour la suite du trajet il préféra garder le silence, histoire que la "petite" puisse se remettre.

Puis ils arrivèrent enfin au camps où étaient cantonner le reste de ses hommes. Ils avaient dejà commencer à préparer le repas du soir et sa sentait bon le rata de soldat en manque de provision fraîche.

"Et voilà. Nous sommes arrivé à notre camps. Je vous ferais préparer une tente que vous pourrez occuper seule. Il y a également une rivière plus loin ou vous pourrez vous baigner si vous le souhaitez." Déclara-t-il.

"Mes hommes auront la consignes de tout faire - dans les limites du raisonnable - pour rendre votre séjour parmis nous le plus agréable possible. En outre si vous me donniez la description physique de votre soeur, nous pourrions commencer dès demain les recherches pour la retrouver..." Enchaîna-t-il.

Il ménagea une pause avant de reprendre.

"Et est-il nécessaire de vous dire qu'il est inutile d'essayer de vous échapper? J'aimerais pas vous conduire au camps principale de notre armée... il y a des inquisiteurs labas et... disons que ce n'est guère des personnes à mettre en votre présence..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Non aligné(e)
Non aligné(e)
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Avec Gauvyn... toujours
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Lun 13 Nov - 22:27

Après ses paroles, Joalen ne l'asticota plus et ce fut donc dans un silence quasiment complet qu'ils cheminèrent jusqu'au campement. Elle s'en voulait de s'être laissée aller à la faiblesse. Elle profita donc de ce silence pour se ressaisir et retrouver tout son allant.

Ils arrivèrent au campement et elle fronça le nez sous l'odeur de la nourriture qui n'était guère appétissante. Elle était découragée de voir tant de Blancs manteaux aux alentours. Elle n'arriverait jamais à s'éclipser discrètement.

Lena lança un regard torve à Joalen quand il lui annonça qu'ellepourrait se baigner dans un ruisseau à côté. Elle eut un petit sourire ironique avant de répondre :

- "Me baigner? Alors que je suis entourée d'hommes? Je suis peut-être jeune, mais pas stupide."

Il continua en disant que ses hommes feraient tout pour lui être agréable et il lui demanda une desciption de sa soeur. Elle aussa les épaules.

- "Plus grande que moi et plus âgée. Cheveux noirs, yeux noirs. Nous nous ressemblons beaucoup."

Elle se raidit quand il lui annonça qu'il valait mieux pour elle qu'elle ne tente pas de s'échapper à cause des conséquences désagréables que cela pourrait avoir. Pour elle.

- "Je ne vois pas pourquoi j'aurais peur des inquisiteurs. Je n'ai rien à me reprocher. Et les Enfants de la Lumière ne sont pas des fanatiques n'est-ce pas?"

Le ton de la jeune fille était légèrement ironique cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joalen
Enfant de la Lumière
Enfant de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Les sentinelles   Mar 14 Nov - 14:12

Lena avait repris du poils de la bête et bizarrement Joalen préférait de beaucoup celà. Il ne la connaissait que depuis quelques heures mais la voir soucieuse et peinée l'avait contrarié contre lui même plus qu'il ne l'aurait pensé.

"Lena." Commença-t-il oubliant quelque peu son sens de la dérision pour être un peu sérieux. " Vous n'avez pas à vous inquiétez vous savez. Aucun de mes hommes ne vous fera de mal, et si vous décidez d'aller vous baigner, je me contenterais de votre parole de ne pas repartir seule sur les routes, et vous pourrez vous baignez seule et sans voyeurs, celà je le jure sur mon honneur."

Puis la jeune fille décrivit sa soeur et c'est là que les premiers doutes de Joalen sur la prétendue quête de la jeune fille lui vinrent. Si elle était assez proche de sa soeur pour partir seule sur les routes à sa recherche, elle devait la connaître beaucoup mieux que ça... là elle lui avait donné qu'une description très approximative...

Cependant il n'en dit rien.

"Eh bien... si vous ressemble tant que celà j'espère que son caractère est plus doux que le votre..."
Plaisanta-t-il.

Mais la jeune fille parla des inquisiteurs et là la mine de Joalen se fit de nouveau sérieuse, pour ne pas dire soucieuse.

"Vous parlez de ce que vous connaissez pas, jeune fille. Les Enfants de la Lumière est un bon ordre, avec des objectifs et des tâches qui le rende indispensable dans la lutte contre le Ténébreux et ses engeances." Commença-t-il.

"Pensez vous qu'un enfant puisse être lié au Ténébreux? En tout cas moi non. Mais j'ai eu le malheur de constaté à maintes reprises que les inquisiteurs n'avaient pas les mêmes convictions que moi. Alors même si vous me considérez pas comme un ami, je ne voudrais pas vous voir entre leurs mains..."

Il allait continuer mais Callas, un caporal sous ses ordres vint à leur rencontre.

"B'jour, M'sire. Vous nous avez ramenez une cuistot fort jolie m'sire si je peux me permettre. Ca tombe bien, voilà ce que je dis, parce que Kanol sort de ses casseroles des choses que je donnerais même pas à mon cleps..."

Puis le caporal tendit àJoalen un rouleau de parchemin.

"C'est arrivé pour vous par coursier m'sire... ca semble bien officiel m'sire."

Haussant un sourcil surpris, Joalen ouvrit la missive et le parcouru rapidement.

"Eh bien ma grande... si vous voulez prendre un bain celà devra se faire aujourd'hui... demain nous levons le camps pour le cairhein..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sentinelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sentinelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Sentinelles des Istari
» Dream of Ewilan
» Vers les landes d'Etten
» Créatures rares et nommés - Angmar
» Les sentinelles possédées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tour Blanche :: Archives :: L'ancien grimoire-
Sauter vers: